Pogba-Nzonzi, trouble pivot

SO FOOT
·1 min de lecture

Ce devait être un soir pour faire tourner, plus que pour se faire retourner. Ce France-Finlande, déposé au milieu d'un calendrier surchargé, un soir de confinement et au bout d'un jour férié, avait pour objectif de mettre les Bleus sur un tremplin avant de défier le Portugal samedi, tout en évitant de griller les organismes des cadres. Rien de plus. Puis, la tache : mercredi soir, à Saint-Denis, l'équipe de France a subi sa première défaite depuis un an et demi et a été battue à domicile pour la première fois depuis le mois de mars 2018 au terme d'un match pour rien, mais aussi un match de trop dans l'agenda. Que dire ? D'abord, que, malgré vingt premières minutes intéressantes lors desquelles Marcus Thuram a notamment croqué deux occasions d'accompagner son dépucelage international d'un premier but, les Bleus, sans jus, sont passés complètement à côté de leur sujet et n'ont jamais su imposer le rythme nécessaire à un tel rendez-vous.… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com