Le poids de la masse salariale sur les revenus des clubs de la L1

Thomas
·2 min de lecture
Ligue 1 salaires revenus
Ligue 1 salaires revenus

Les salaires pèsent différemment en Ligue 1 de la moitié environ, à plus de 100% des revenus de l’opérationnel.

Alors que les recettes des clubs de la Ligue 1 fondent – stade à huis clos ou à jauge minimale, et diffuseur télé en difficulté économique -, les charges a contrario ne baissent pas, notamment pour ce qui relève de la masse salariale des équipes. Tel que nous l’avons détaillé, dans notre dossier spécial, « Le foot français peut-il s’effondrer ? », réalisé à trois par NPA Conseil, SportBusiness.Club et Sportune, les salaires pèsent différemment sur les comptes de la Ligue 1.

100% ou plus, à Monaco, au LOSC, ou à l’OM

Parfois jusqu’à plus de 100% des revenus de l’opérationnel générés, c’est-à-dire toutes les lignes de recettes des clubs, hors opérations sur le marché des transferts. Pour ceux-là : l’AS Monaco, le LOSC, l’OM qui en est proche ou les clubs de la Ligue 2 en leur temps, c’est le trading et les cessions de contrats qui compensent. Quant elles le peuvent. Les chiffres du tableau récapitulatif ci-dessous et en page suivante, sont ceux du bilan des clubs de la Ligue 1, au terme de la saison 2019. Ils ont évolué depuis, mais cet indicateur est très intéressant, pour mieux comprendre les enjeux économiques du moment.

A l’autre extrême, le PSG, le RC Strasbourg et l’OL

Ce comparatif pointe la gestion plutôt bonne du PSG et de l’OL, sur ce secteur là. Ils ont pourtant deux des masses salariales les plus fournies de tout le football français, mais les revenus qu’ils génèrent à côté, les uns (Paris), du sponsoring principalement, les autres des revenus désormais liés à l’exploitation du stade qu’ils ont construit, sont suffisant pour que le ratio salaires/revenus de l’opérationnel, soit à la moitié ou proche. Le RC Strasbourg est à ajouter à eux, dans la liste des bons gestionnaires.

Les Verts de l’ASSE sont dans la moyenne de la L1

En moyenne, la masse salariale (staff et joueurs) d’une équipe professionnelle de la Ligue 1 vaut 73,8% des recettes couplées de la billetterie, des droits télé, du sponsoring, du merchandising et des autres produits. 172,1%, l’ASSE est la plus proche, parmi les vingt qui composent la Ligue 1, cette saison 2019-20.

Le poids de la masse salariale sur les revenus des clubs de la Ligue 1

Club

Revenus opérationnels

Masse salariale en 2019

Ratio masse salariale/revenus

AS Monaco

111 647 000

147 128 000

131,8 %

FC Lorient*

12 412 000

15 244 000

122,8 %

LOSC Lille

64 235 000

71 979 000

112,1 %

Voir le tableau complet en page 2