Sur le point d'abandonner, Sainz (Audi) a fait demi-tour en hélicoptère pour reprendre la 9e étape du Dakar

Carlos Sainz en action sur le Dakar 2023. (E. Vargiolu/DPPI)

Scénario improbable ce mardi lors de la 9e étape du Dakar. Alors qu'il était héliporté vers l'hôpital de Riyad à la suite d'un violent accident survenu après seulement 6 km de spéciale, Carlos Sainz (Audi) a demandé à faire demi-tour pour reprendre la course.

Abandon ou pas abandon ? Pourtant héliporté vers l'hôpital de Riyadh ce mardi après un violent accident lors de la 9e étape du Dakar, Carlos Sainz a décidé, en plein vol, de faire demi-tour et de reprendre la course. Malgré des douleurs thoraciques, le pilote espagnol, 60 ans, a retrouvé son copilote Lucas Cruz au km 6 de la spéciale du jour, où leur RS Q e-tron E2 est parti en tonneaux. L'équipage 207 attend l'arrivée d'un véhicule d'assistance pour se redonner une chance d'atteindre le bivouac de Haradh au terme des 358 km de spéciale.

Le triple vainqueur de l'épreuve (2010, 2018, 2020) n'a plus rien à jouer sur cette 45e édition depuis la 6e étape. Au même endroit que son coéquipier Stéphane Peterhansel, qui avait, lui, abandonné, l'Espagnol avait perdu tout espoir de quatrième titre, perdant plus de 25 heures au total au classement général. Au départ de cette 9e étape, il pointait au 44e rang, à 29h16'59'' du leader Nasser al-Attiyah (Toyota).

lire aussi : Toute l'actu du Dakar