Avec un point en deux matchs, l'Algérie est au pied du mur

·1 min de lecture

Iván Salvador Edú. Un nom dont les Algériens se souviendront pendant un long moment. Cheveux roses et chaussettes baissées jusqu'aux chevilles, l'attaquant de la Guinée équatoriale a effectivement été l'artisan majeur de la victoire du Nzalang Nacional face à l'Algérie. Néanmoins, ce n'est pas lui qui a inscrit le seul but des siens, mais bien Esteban Obono (70e), reprenant au deuxième poteau une déviation de Josete Miranda sur corner. Qu'importe, l'attaquant de Fuenlabrada aura littéralement rendu chèvre la bande à Djamel Belmadi. Dangereux aux avant-postes, teigneux en défense, Edú a fait la différence. Et il aura été le seul à la faire.


La fête est finie


En face, le manque de réalisme et le déchet technique ont été légion. Pour…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles