Clément Poitrenaud, entraîneur des trois-quarts de Toulouse : « Il y a encore des choses à perfectionner »

Clément Poitrenaud était satisfait de la prestation des Toulousains dimanche, malgré quelques imperfections. (F. Lancelot/L'Équipe)

Clément Poitrenaud, l'entraîneur des trois-quarts toulousains, regrettait les quelques scories qui ont empêché son équipe de se mettre plus tôt à l'abri, dimanche (28-8), face à Toulon.

Clément Poitrenaud, entraîneur des trois-quarts toulousains, après la victoire face au RC Toulon (28-8) : « On n'avait pas forcément programmé de gagner ce match avec le bonus offensif. Maintenant, on est satisfaits, mais on aurait pu se le rendre encore plus simple et plus facile plus tôt dans la rencontre. Par les petites erreurs individuelles, par des fautes de main notamment, on n'a pas réussi à scorer plus. C'est le début de saison, il y a encore des choses à perfectionner, mais c'est plutôt encourageant sur les intentions. La rentrée du banc a encore une fois été intéressante, les mecs nous ont amené beaucoup d'agressivité, ce qui nous avait manqué un peu quand les Toulonnais se sont installés dans nos trente mètres.

lire aussi

Le film du match

La rotation va continuer et va nous permettre d'enchaîner les matches et d'être efficace sur l'ensemble de la rencontre. La rentrée de Théo Ntamack, c'est top, même si on aurait aimé avoir les deux frangins en même temps sur le terrain, ça sera remis à plus tard. Théo a fait une bonne rentrée, on n'a pas senti que c'était sa première, on compte sur lui, ça fait un moment qu'il s'entraîne avec nous. Ces jeunes ne sont pas perdus puisqu'ils sont intégrés au système à longueur de semaine avec les pros. Ça leur permet d'être à l'aise quand ils sont plongés dans le grand bain. »

lire aussi

Le classement du Top 14

Baptiste Serin, demi de mêlée de Toulon : « C'est une déception parce qu'on venait se tester. En toute humilité parce qu'on savait que ça serait compliqué. On a mis une mi-temps pour entrer dans le match, contre une équipe comme Toulouse, ça ne pardonne pas. On court après le score pendant la plupart du match. On prend deux essais trop facilement sur des erreurs de défense. Quand ils ont un petit espace ils s'engouffrent et après on court derrière. On n'est pas encore très en place, on s'est mis un peu en difficulté avec notre jeu au pied, notamment sur les coups d'envoi où ils ont réussi à trouver un momentum qui les a mis dans l'avancée. À un moment, on s'était dit qu'il fallait qu'on aille en touche et on ne l'a pas trouvée. Sur la contre-attaque on prend un essai. On a fait quelques erreurs qui ont permis à Toulouse de se mettre dans le match. »

lire aussi

Toute l'actualité du Top 14