La police italienne empêche le vol de la dépouille d'Enzo Ferrari

Les carabiniers italiens ont annoncé ce mardi l'arrestation d'une bande sarde qui projetait d'enlever la dépouille d'Enzo Ferrari pour réclamer une rançon à sa famille ou à l'entreprise éponyme.

Enzo Ferrari est mort en 1988, à l'âge de 90 ans, mais ne peut visiblement pas reposer complètement en paix. Sa dépouille a ainsi été ciblée par des bandits sardes, finalement arrêtés à temps par la police italienne. Le groupe d'une trentaine de personnes s'occupait surtout de trafic de drogue et d'armes en Sardaigne et dans le nord de l'Italie, mais préparait aussi quelques coups qui se voulaient plus spectaculaires.

Parmi eux, l'enlèvement de la dépouille d'Enzo Ferrari, pour lequel certains membres de l'organisation avaient effectué des repérages au cimetière où elle repose. La bande avait prévu en détails comment récupérer le cercueil, le cacher quelque temps et réclamer une rançon. Enzo Ferrari repose au cimetière de Modène (nord), fief de la Scuderia, derrière une plaque de marbre dans une vaste chapelle funéraire fermée par un lourd portail en fer.

Très gros coup de filet

Quelque 300 carabiniers avec d'importants moyens ont participé mardi matin au coup de filet qui a mis fin à ce projet, ont expliqué les carabiniers lors d'une conférence de presse. L'Italie a déjà connu plusieurs cas d'enlèvements de cercueils, parfois rocambolesques, parfois dramatiques, comme la disparition du petit corps de Raffaele Bagni, 4 ans, fils d'un ancien international de football, un mois après son décès dans un accident de voiture en 1992.

En 1978, c'est l'une de ces tentatives d'extorsion...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages