Pologne et Argentine : une photo-finish à mettre dans la boîte à souvenirs

Fabian déroule frénétiquement son fil Twitter, cherchant des informations sur un match auquel il n'assiste pas, mais qui le concerne hautement. C'est la mi-temps de ce Pologne-Argentine au Stadium 974 de Doha et, pendant que son pote s'en est allé faire le ravitaillement à la buvette, lui garde en tête qu'en fonction du résultat d'Arabie saoudite-Mexique tout peut basculer. "Bon, là-bas aussi il y a 0-0, annonce-t-il, en remettant en place le keffieh qui couvre son maillot albiceleste. Il faut vite qu'on ouvre le score parce que ça nous évitera de sortir la calculette." Fabian n'est pas le seul à trembler, tout le stade est dans la même expectative. Même si l'ensemble des tribunes est ciel et blanc, quelques petits îlots rouges peuplés de Polonais baignent aussi dans l'anxiété. Chez eux, c'est pire : la première période a montré que leur équipe nationale, bien que leader provisoire de son groupe, a clairement choisi…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com