Pologne : le minimalisme ultime

"C'est difficile, pour un attaquant, de courir dans sa propre moitié de terrain, mais c'est le plan de jeu du coach. Bien sûr, je souhaite avoir des ballons dans la surface adverse, mais je sais aussi que c'est compliqué. Vous devez accepter le style dans lequel nous jouons." Par ces mots délivrés en conférence de presse après l'entrée en lice de la Pologne face au Mexique, Robert Lewandowsi tirait déjà la sonnette d'alarme et un premier constat : la philosophie prônée par Czesław Michniewicz, le "Mourinho polonais", ne lui plaît pas. Huit jours plus tard, rien n'a vraiment changé. Les Orły ont proposé deux prestations (contre…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com