Porsche met fin aux négociations autour d'un partenariat avec Red Bull

Max Verstappen et l'écurie Red Bull ne seront pas équipés d'un moteur Porsche après l'échec des négociations entre les deux parties. (A. Mounic/L'Équipe)

Porsche, qui négociait depuis des mois autour d'un rachat de 50 % de l'écurie Red Bull, a annoncé avoir mis fin aux négociations.

Porsche ne reviendra pas tout de suite en F1. Le constructeur allemand, qui avait trouvé en juillet un accord pour racheter 50 % de l'écurie Red Bull, a annoncé vendredi matin avoir mis un terme aux négociations. Le partenariat entre les deux groupes devait prendre forme à partir de la saison 2026. « Au cours des derniers mois, Porsche et Red Bull ont discuté de la possibilité d'une entrée de Porsche en Formule 1. Les deux entreprises sont maintenant arrivées à la conclusion que ces discussions ne seront plus poursuivies », précise le communiqué.

« L'idée de départ était toujours qu'un partenariat serait fondé sur un pied d'égalité, qui inclurait non seulement un partenariat moteur mais aussi dans l'équipe. Cela n'a pas pu être réalisé. Avec les changements de règles finalisés, la F1 reste néanmoins un environnement attractif pour Porsche, qui continuera à être surveillé. »

lire aussi

Toute l'actualité de la F1