Porté disparu depuis trois semaines, S'busiso Nkosi aurait été localisé mais son club dément

Porté disparu depuis le 11 novembre dernier, l'ailier international sud-africain S'busiso Nkosi aurait été localisé par la police ce lundi matin. (P. Lahalle/L'Équipe)

L'ailier international sud-africain des Blues Bulls S'busiso Nkosi, qui n'avait plus donné signe de vie depuis le 11 novembre, aurait été localisé ce lundi par la police selon le média Sowetan LIVE. Mais son club n'a pas confirmé les informations.

Trois longues semaines sans nouvelles de S'busiso Nkosi, l'ailier international sud-africain, puis l'espoir ce lundi matin. Selon le média local Sowetan LIVE, le champion du monde 2019 aurait été localisé dans la région de Mpumalanga, à l'est de Pretoria, la ville de son club des Bulls. La police devait se rendre sur les lieux dans la foulée pour l'identifier et comprendre ce long silence vis-à-vis de son équipe et de ses proches.

Cependant, le club a démenti. « Nous n'avons pas localisé le joueur et n'avons publié aucune mise à jour à ce sujet, a déclaré Lunga Kupiso de Bulls Communications, toujours dans le Sowetan LIVE. Nous continuons de recevoir des dénonciations et des informations du public et tout cela est partagé avec la police et d'autres parties prenantes. »

Ce week-end, les Bulls avaient signalé sa disparition à la police. Selon la franchise sud-africaine, le joueur n'avait plus donné signe de vie depuis le 11 novembre. « Le dernier contact connu de Nkosi avec un dirigeant, un membre du staff ou de l'équipe remonte au vendredi 11 novembre 2022, expliquait le communiqué des Bulls. Après de nombreuses tentatives infructueuses, qui comprennent des appels téléphoniques, des SMS, des appels à des parents, des partenaires et des amis proches ainsi que quatre visites à son lieu de résidence connu, la franchise a pris la décision de signaler à la police sa disparition. »