PORTRAIT. Anthony Turgis, le plus "Flahute" des Français à la conquête du Tour des Flandres

Vincent Daheron
·1 min de lecture

Ce dimanche 4 avril, sur les pavés et les monts aussi réputés que raides les uns que les autres du Tour des Flandres, Anthony Turgis (Total - Direct Énergie) retrouvera la course qui l’a installé parmi les meilleurs Flandriens du peloton. Quatrième l’année passée derrière les deux ogres Mathieu Van der Poel et Wout van Aert et Alexander Kristoff, le natif de Bourg-la-Reine (Hauts-de-Seine) se sent comme chez lui en Belgique.

"C'est un vrai Flahute." Le compliment est signé de son manager Jean-René Bernaudeau, et permet tout de suite de cerner son protégé chez Total-Direct Énergie. Ce terme qui désigne les Flamands lui correspond à merveille. Au début du printemps, c’est dans cette région que les classiques se multiplient. Celles qui ne pardonnent aucune faiblesse, où les meilleurs - dont Anthony Turgis fait désormais partie - bataillent devant, à la force des cuisses, quand le vent et l’âpreté des pavés récalcitrants puisent dans les réserves.

Jamais en-dehors du top 15 sur les classiques en 2021

S’il n’est pas le coureur français le plus connu ni le plus attendu, il est bien le plus régulier d'entre eux depuis la saison passée et principalement sur les classiques flandriennes. Sa place de meilleur...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi