Portrait : Hamza Sakhi (Auxerre), ainsi va sa vie

"Au départ, on était juste venus taper un futsal avec des potes..." C'est une soirée d'hiver, en 2009. Sur les coups de 21 heures, les frères Sakhi et leur bande déambulent dans le quartier Saint-Jean, à Châteauroux. La nuit est tombée depuis un moment déjà, et les rares lumières toujours en état de la cité guident une troupe qui, au moment de pénétrer dans le gymnase du coin, ne se doute de rien. Hamza a alors 14 ans, Saïf, deux de moins, et Ilyas a 10 piges. Saïf raconte : "Tout d'un coup, une voiture arrive à toute vitesse. Le conducteur tape un gros coup de frein à main. Deux personnes sortent et nous regardent. C'étaient des darons avec qui on s'était embrouillés. Ils étaient venus nous attraper. On n'a même pas eu le temps de comprendre ce qui nous arrivait que les flics ont déboulé." Pour y échapper, la triplette se met à cavaler entre les tours castelroussines.

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com