Le Portugal s'en sort face au Ghana, Cristiano Ronaldo marque dans une cinquième Coupe du monde

Le Portugal s'en sort face au Ghana, Cristiano Ronaldo marque dans une cinquième Coupe du monde

Le Portugal a lancé sa Coupe du monde par une courte victoire contre le Ghana, jeudi (3-2). Cristiano Ronaldo est devenu le premier joueur à marquer lors de cinq éditions différentes.

Le match 3-2Le Portugal a tremblé jusqu'au bout mais il a lancé sa Coupe du monde par une victoire étriquée face au Ghana (3-2), au terme d'une fin de match à rebondissements qui a tourné en sa faveur. Il a pris la tête du groupe H après le match nul entre l'Uruguay et la Corée du Sud (0-0). Et il a également pu se rassurer avec la prestation de sa star Cristiano Ronaldo, auteur de l'ouverture du score sur penalty (65e) et buteur historique. Mais dans l'ensemble, les Rouge et Vert ont été d'abord ternes puis fragiles, et leur prestation a été trop éloignée des standards qu'un candidat au sacre mondial se doit de tenir.

lire aussi : Le film de Portugal-Ghana

Ils ont concédé l'égalisation après une erreur de Danilo qui a permis à André Ayew de conclure à bout portant (73e). Ils se sont fait peur en encaissant un second but, signé Osman Bukari (89e), alors que Joao Felix et l'entrant Rafael Leão avaient donné deux longueurs d'avance coup sur coup (78e et 80e). Et ils ne sont pas passés loin de la catastrophe, dans les ultimes secondes, quand ce même Bukari est venu subtiliser le cuir dans les pieds du gardien Diogo Costa qui ne l'avait pas vu dans son dos. Mais l'attaquant de l'Étoile Rouge a glissé et le Portugal a pu conserver son avantage.

Avant la folie du dernier quart d'heure, la Seleção a eu le ballon mais elle n'en a pas fait grand-chose. Elle est tombée sur une équipe ghanéenne bien en place dans son 5-3-2 verrouillé. Elle a aussi et surtout manqué d'intensité dans les courses et de surprise dans les intentions. Résultat : il a fallu attendre l'action du penalty obtenu par Ronaldo pour assister à la première véritable occasion du match.

lire aussi : Toute l'actu de la Coupe du monde

C'est trop peu pour les champions d'Europe 2016 qui nourrissent de grandes ambitions au Qatar. Les choix liminaires plutôt conservateurs de Fernando Santos n'ont pas aidé. Le sélectionneur portugais avait lancé quatre milieux. Et il avait positionné Bruno Fernandes en ailier droit et Bernardo Silva très bas sur le terrain.

Le Ghana n'en demandait pas temps pour jouer dans un cocon. L'équipe africaine était venue au stade 974 de Doha pour défendre en attendant le moment idoine de se mettre en évidence. Mais ce moment est arrivé trop tard. Iñaki Williams a été privé de ballon et les Black Stars n'ont pas tenté la moindre frappe lors des 54 premières minutes. Et ils n'ont pas cadré avant l'égalisation d'Ayew.

Le joueur : Cristiano Ronaldo écrit l'histoireTous les projecteurs, ou presque, étaient braqués sur Cristiano Ronaldo. Libre depuis la résiliation de son contrat avec Manchester United mardi, l'attaquant de 37 ans entamait sa cinquième et dernière Coupe du monde. L'émotion était telle, pour le quintuple Ballon d'Or, qu'il n'a pu réprimer quelques larmes avant le coup d'envoi.

Une fois sur le terrain, CR7 a répondu présent en se montrant à plusieurs reprises (10e, 14e, 31e), et c'est lui qui a ouvert la marque peu après l'heure de jeu. Sur l'action, l'ancien Madrilène a devancé Salisu et il s'est effondré dans la surface après un très léger contact. Lui qui raffole des records en avait forcément un en tête. Il a transformé le penalty en force pour devenir le premier joueur de l'histoire à marquer lors de cinq Coupes du monde différentes.

lire aussi : Le calendrier de la Coupe du monde 2022