Le Portugal est venu ici pour souffrir, ok ?

·1 min de lecture

Un écran sur le match. Un autre, plus petit, avec le résultat d'Allemagne-Hongrie. Puis un troisième avec le classement de ce groupe F qui a changé sans cesse durant 90 minutes. Cela s'appelle une soirée triple écran, tout simplement. Ajoutez à cela une Super Bock, des tremoços, des gouttes de sueur, un maillot rouge sur le dos, quelques insultes à Monsieur Antonio Mateu Lahoz et vous aurez un aperçu de la manière dont les supporters portugais ont vécu cette rencontre face à la France (2-2). Un match au cours duquel le Portugal a d'abord mené, avant d'être derrière au tableau d'affichage quelques secondes après le retour des vestiaires. À ce moment-là, le Portugal est éliminé de l'Euro 2020 en raison de la victoire des Hongrois à Munich. Un retour au bercail qui a duré 13 longues minutes, avant que Jules Koundé ne se prenne pour LeBron James et

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles