Pourquoi Agnelli tient-il autant à créer une Superligue européenne ?

SO FOOT
·1 min de lecture

Il persiste et signe. Réunis en visioconférence pour le 25e congrès de l'ECA, les dirigeants de 240 clubs européens ont pu écouter, lors du discours d'introduction, une déclaration d'amour de leur président Andrea Agnelli à la Superligue européenne. Pour lui, "le football doit changer, ou mourir" carrément. Citant des études internationales, Agnelli admet que le nombre de fans de foot ne cesse de baisser depuis quelques années, que les supporters sont de moins en moins présents, de moins en moins intéressés et concernés par les questions footballistiques et qu'ils suivent de moins en moins d'équipes. Chiffres à l'appui, "un tiers des fans suivent deux clubs dans le monde, 10% suivent les joueurs et non les clubs, les deux tiers restant suivent uniquement les rencontres parce qu'ils sont attirés par les grands événements. Quant à la génération Z, 40% des 16/24 ans n'ont aucun intérêt pour le football". Les…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com