Pourquoi Anthony Modeste mérite l'équipe de France

SO FOOT

Une reprise du gauche, à l'entrée de la surface, à la suite d'un service de Yuya Osako. Une frappe croisée du droit après un service de Matthias Lehmann et un départ à la limite du hors-jeu. Et enfin, un nouveau duel remporté face à Rune Jarstein après un sprint depuis son camp. Samedi, devant le public du RheinEnergieStadion qui n'a d'yeux que pour lui, Anthony Modeste a inscrit un triplé face au Hertha Berlin. Il facture désormais 22 buts en 25 rencontres de Bundesliga, se replace dans la course au trophée de Torschützenkönig, le roi des canonniers, en compagnie de Robert Lewandowski et Pierre-Emerick Aubameyang. Bref, Anthony Modeste joue la saison de sa vie de ce côté-ci du Rhin, et visiblement, en France, on s'en fout complet.

C'est qui, Dominique Heintz ?


Il joue pour qui déjà, Anthony Modeste ? Ah oui, le 1.FC Cologne. Un club où la mascotte est un vrai bouc et où le public chante des chansons…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages