Pourquoi on déteste le concept de lofteurs au PSG

Personne ne va plaindre Layvin Kurzawa, Julian Draxler, Georginio Wijnaldum, Ander Herrera, Rafinha ou encore Thilo Kehrer. Ils reçoivent toujours leurs généreux émoluments et leur situation n'a rien à voir avec l'enfer vécu par un ouvrier lambda sur un chantier au Qatar. En outre, la LFP, sous pression de l'UNFP, a quelque peu encadré cette fameuse mode du "loft", dont le terme à lui seul, entre une télé-réalité et un Airbnb luxueux, dit beaucoup de notre époque. L'article 507 de la charte de la Ligue stipule ainsi que cette parenthèse doit s'arrêter au 31 août et qu'elle doit "s'effectuer de manière temporaire pour des motifs exclusivement sportifs liés à la gestion de l'effectif. Celle-ci ne doit en aucun cas se prolonger de manière régulière, permanente et définitive s'apparentant à une mise à l'écart du joueur, contraire à l'esprit du texte et du contrat de travail du footballeur professionnel." Ici, le "…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles