Pourquoi il faut être indulgent avec Jocelyn Gourvennec

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Parce que Lille ne pourra pas faire mieux
"La saison dernière, c'est fini. Il faut écrire une nouvelle histoire", disait José Fonte à Prime Vidéo après la débâcle face à Nice. Pourtant, Jocelyn Gourvennec souffrira forcément de la comparaison avec Christophe Galtier. C'est naturel, mais terriblement injuste. Lille, comme tout club adepte du trading, a dépassé le pic de son cycle, et doit désormais en entamer un nouveau. Pas évident quand plusieurs joueurs importants de son effectif se font la malle (Mike Maignan, Boubakary Soumaré, Luiz Araujo), tandis que d'autres qui ont tout donné sont sur les jantes (Burak Yilmaz, José Fonte). Que ces deux leaders rééditent une deuxième saison de…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles