Pourquoi il faut regarder les doubles à Roland-Garros

·1 min de lecture

Parce que c'est un autre sport

C'est une explication qui revient de plus en plus dans la bouche de ceux qui se lassent du tennis : il serait devenu chiant à regarder. Avec le ralentissement des surfaces depuis plusieurs années et l'arrivée sur le circuit de marathoniens capables d'enchaîner 25 frappes de balle à trois mètres de leur ligne de fond (Medvedev et Zverev pour ne citer qu'eux), le message est entendable. Ça tombe bien : le double, c'est tout l'inverse. Apologie du tennis offensif, il permet de voir des services-volées à la pelle, des amortis et des lobs à foison, des volées réflexes fabuleuses. Bref, tout l'arsenal d'un grand spectacle. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si la Taïwanaise Su-wei Hsieh, qui nous régale à chacune de ses apparitions grâce à son jeu…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com