Pourquoi Katy Perry, Leonardo DiCaprio, Kim Kardashian et bien d'autres appellent au boycott d'Instagram ?

Pauline Bosquet
·2 min de lecture

Aujourd’hui, différentes célébrités vont boycotter Instagram pour interpeller Facebook, la maison mère afin de mieux lutter contre les messages haineux et la désinformation.  

Kim Kardashian, Leonardo DiCaprio, Jennifer Lawrence, ou encore Kerry Washington… ces célébrités ont décidé de geler leur compte Instagram pour la journée afin de lutter contre les contenus racistes et la désinformation. Par cette action, ils ont répondu à l’appel d’un collectif d’organisations, à l’origine d’un premier mouvement de boycott de Facebook.  

#StopHateForProfit 

A la fin du mois de juin dernier, ce collectif regroupant l’association de défense contre l’antisémitisme Anti Defamation League (ADL) et l’organisation de défense des droits des Noirs au Etats-Unis NAACP avait, en effet, lancé le hashtag : #StopHateForProfit (Arrêtez la haine pour le profit). Il dénonce le groupe rassemblant Instagram et Facebook d’inciter à la violence, de diffuser « du racisme, de la haine, et de contribuer à la désinformation relative au processus électoral ». Suite à cela, près de 1200 entreprises avaient renoncé à acheter de l’espace publicitaire sur le réseau social.  

Le groupe avait été contraint de prendre des mesures pour contrôler davantage les discours politiques partagés sur ses réseaux sociaux, surtout à l’approche de l’élection présidentielle américaine. Au début du mois de juillet, Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook, avait seulement accepté une mesure sur les dix proposées par des représentants du mouvement, à savoir la nomination d’un dirigeant de haut rang avec une expérience du mouvement pour les...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi