Pourquoi l'Atlético de Madrid doit se focaliser sur les dix dernières minutes face au Real

L'Atlético de Madrid, qui se déplace sur la pelouse du Real ce mardi en demi-finale aller de la Ligue des champions (20h45), devra particulièrement se méfier des dernières minutes. Les chiffres des Merengue dans ce laps de temps sont absolument phénoménaux.

On ne plus parler de chance à ce niveau-là. Les chiffres sont tout simplement effarants. Le Real dans les dix dernières minutes cette saison c'est… 33 buts en 57 matches, et pour la plupart décisifs. C'est donc peu de dire que l'Atlético ferait bien de se méfier du final ce mardi, pour la demi-finale aller de Ligue des champions, à Bernabeu.

Le "Zidane Time" est devenu un art de vivre chez les Merengue, dont Ramos (quatre buts dans les dix dernières minutes, dont trois après la 90e), Ronaldo (5 buts dans les cinq dernières minutes + quatre en prolongation) et Morata (7 buts) sont de fervents adeptes. Sur ces 33 buts tardifs, 24 ont même été marqués dans les cinq dernières minutes, dont 13 à partir de la 90e. Le Real est devenu maître incontesté du finish à la Marc Raquil, avec 19 de ses réalisations tardives qui ont rapporté des points. Monstrueux.

>> Real Madrid: des primes énormes prévues en cas de doublé

L'arroseur arrosé ?

La Ligue des champions n'échappe évidemment pas à la règle. En poule, le Sporting s'est fait retourner deux fois (2-1, buts de Ronaldo à la 89e et Morata à la 94e, puis 2-1, but de Benzema à la 87e), Varsovie aussi, et le Bayern, réduit à dix, a perdu pied en prolongation (2-4). L'Atlético est prévenu. Mais n'aura sans doute pas oublié que c'est Griezmann qui avait douché Bernabeu un Liga en égalisant à la 85e (1-1), que Messi a fait le même coup lors...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages