Pourquoi l'univers de Hayao Miyazaki parle à tout le monde

Guillaume Poisson
·1 min de lecture

Hayao Miyazaki est le maître de l'animation japonaise. Mais il est aussi l'un des cinéastes d'animation les plus populaires en Occident, où ses films sont quasiment aussi vénérés qu'au Japon, et concurrencent sans rougir les monstres Disney et Pixar. Ce mondialisme s'explique entre autres par son univers, où les références occidentales sont innombrables.

Ceux qui n'ont jamais vu ses films ont au moins entendu parler du génie de ce vieil homme à l'âme d'enfant. Hayao Miyazaki ensorcèle. Les enfants. Les adultes. Les Japonais. Les Français. Son pouvoir est omniscient et universel. L'aura de ses films d'animation dépasse largement les frontières nippones.

Environ 50% des recettes du Voyage de Chihiro, son plus grand succès, viennent ainsi de l'étranger (principalement des États-Unis et de la France) sans qu'il n'ait jamais renié l'essence profondément japonaise de son cinéma. Mais la réussite mondiale de ses onze films d'animation est-elle vraiment le fruit d'un sortilège ? Pas vraiment. La baguette magique de Miyazaki a ses secrets. Tentons de les décortiquer.

De Nausicaa à Colmar

Il a d'abord fallu que les frontières gauloises s'ouvrent à l'envahisseur. Car la sacro-sainte...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi