Pourquoi le premier but équatorien a été refusé

L'arbitre Daniele Orsato refusant le but à l'Équateur pour une position de hors-jeu. (F. Faugère/L'Équipe)

Alors qu'Enner Valencia pensait avoir ouvert le score pour l'Equateur à la 3e minute de jeu face au Qatar, dimanche lors du match d'ouverture de la Coupe du monde, son but a été refusé après l'aide du hors-jeu semi-automatique.

Le match entre le Qatar et l'Équateur a commencé très fort dimanche, en ouverture de la Coupe du monde (20 novembre-18 décembre). L'Équatorien Enner Valencia pensait avoir ouvert le score à la 3e minute de jeu après un coup franc mal négocié par le gardien de but du Qatar.

Le VAR est néanmoins intervenu pour revoir l'action et l'arbitre Daniele Orsato a finalement annulé pour un hors-jeu peu évident à vitesse réelle. Sur la sortie du gardien de but Saad Al-Sheeb, l'Equatorien Michael Estrada semble sur la même ligne mais sa jambe, à partir du genou, est en position de hors-jeu.

Le règlement est donc respecté à la lettre sur l'action mais la nouveauté de cette Coupe du monde est l'instauration d'une technologie de hors-jeu semi-automatique, qui entérine l'idée d'un hors-jeu jugé au centimètre près. Les diffuseurs ont d'ailleurs montré une animation pour justifier la décision de l'arbitre.

lire aussi : Le film du match Qatar - Equateur