Pourquoi Ronaldinho n’est toujours pas libéré au Paraguay

RMC Sport

Ronaldinho a passé sa troisième nuit derrière les barreaux à Asuncion pour usage de faux passeport, dimanche. L’ancienne star du football brésilien a été arrêtée en compagnie de son frère Roberto soupçonné du même délit, et leur détention préventive a été confirmée samedi par un juge de la capitale paraguayenne.

Le premier procureur les avait libérés

Un premier procureur avait pourtant décidé de ne pas les accuser d’utilisation de faux documents en avançant le "critère d’opportunité", élément de la loi paraguayenne utilisé lorsque les suspects avouent leur crime et ne possèdent pas de casier judiciaire. Mais le changement de procureur a tout changé puisque le nouveau nommé, Osmar Legal, a placé les deux hommes en détention préventive. 

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Des soupçons de blanchiment

"Les faux documents pourraient être utilisés dans de nouveaux délits, a-t-il expliqué au quotidien brésilien UOL Esporte. Par conséquent, la détention provisoire. Nous avons eu accès à de nouvelles informations après l'ouverture de l'enquête, c'est pour cette raison qu’il y a eu un changement la décision du procureur général de demander ou non l'incarcération de Ronaldo et de son frère."

Ronaldinho, qui se rendait à Asuncion pour faire la promotion d’un livre et participer à diverses opérations de charité, ferait l’objet d’investigations approfondies de la part du nouveau juge spécialisé dans la lutte contre la corruption, le...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi