Pourquoi trois joueurs de Djibouti ont fui la sélection ?

·1 min de lecture

Le 6 septembre dernier, au stade Moulay-Abdallah de Rabat, le Niger s'imposait 4-2 face à Djibouti dans le cadre des éliminatoire pour la Coupe du monde 2022. Une rencontre délocalisée, les structures djiboutiennes n'étant pas aux normes, qui à première vue, n'offre rien de notable. Elle cache pourtant une petite folie, dont seul le staff de Julien Mette, le sélectionneur français de Djibouti, et ses joueurs sont au courant. Sur le banc des Requins de la mer Rouge, l'homme en tenue de second gardien n'a en vérité d'un portier que la liquette. Ce remplaçant qui n'avait que peu de chance d'entrer a en effet été désigné pour dissimuler le fait que les Djiboutiens ne se présentaient qu'avec un seul gardien, et ainsi éviter qu'un Nigérien ne blesse malencontreusement le titulaire. Une situation cocasse, conséquence d'un épisode qui l'est beaucoup moins : trois jours auparavant, à l'occasion d'une escale à Orly de la sélection djiboutienne,

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles