Présidence de la FFF : Le Graët-Rousselot, un duel de favoris, Thomas-Donadei deux candidats mineurs

Benoit Jourdain

Le football français va élire son président ce samedi. L'actuel, Noël Le Graët, brigue un deuxième mandat. Son principal concurrent est Jacques Rousselot, président de Nancy. Il y a deux autres candidats, destinés à jouer un rôle mineur dans cette élection, David Donadei, venu du monde amateur, et Eric Thomas, responsable de l'association française du football amateur (AFFA).

Noël Le Graët

A 75 ans beaucoup voudraient déjà être à la retraite. Pas Noël Le Graët. Le président de la FFF, ancien président de la Ligue Nationale de Football, ancêtre de la LFP, est à la base de la reconstruction du foot français. Arrivé en 2011 après la période sombre du tandem Fernand Duchaussoy-Raymond Domenech, il a remis le foot français à l'endroit. Le renouveau des Bleus dans l'opinion publique, avec Deschamps à leur tête, en est une des preuves. Il a d'ailleurs le soutien de l'actuel sélectionneur qui est un des hommes forts du foot tricolore. Il représente l'ultra-compétence et a su s'allier avec des personnages importants du paysage footbalistique français comme Jean-Michel Aulas. La présence du président lyonnais dans sa liste est toutefois un des handicaps majeurs de sa candidature, JMA étant particulièrement clivant.

Sa décla : "Quand l'équipe de France va bien, le football amateur va mieux. Quand la fédération a été en difficulté, c'est que l'équipe de France n'a pas été bonne, en Afrique du Sud. La fédération était bancale et le football amateur très pénalisé. Et puis l'équipe de France, c'est dix matches par an. Donc 95% du temps, c'est pour autre chose, d'autant que j'ai la chance d'avoir un sélectionneur qui s'occupe très bien de son équipe".

Jacques Rousselot

Plus jeune que son concurrent, Jacques Rousselot, 67 ans, n'est pas non plus né de la dernière pluie. Il est président de l'AS Nancy-Lorraine depuis 1994, membre du Comité exécutif de la FFF et fréquente les hautes (...)

Lire la suite sur francetv sport
Lens nouveau leader de la Ligue 2
Le Graët: "Il n'y a pas de crise"
Premier League : 4e défaite en 5 matches pour Arsenal, battu par West Bromwich Albion (1-3)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages