Le président de l’UEFA qualifie de «bordel» l’utilisation de la VAR

/ Panoramic
/ Panoramic

Dans une interview accordée au Daily Mirror, Aleksander Ceferin s'est montré très critique à l'égard du VAR en qualifiant son utilisation de «bordel».

Michel Platini avait vu juste. Après les propos de l’ancien président de l’UEFA sur la VAR, la qualifiant de «belle merde» , c’est au tour de son successeur, Aleksander Ceferin de tacler l’utilisation l’arbitrage vidéo dans une interview accordée au Mirror . «En Angleterre, certains arbitres ne vérifient même pas. En Italie, ils le font pendant une demi-heure. C'est un bordel..., a indiqué le président de l’UEFA. Je n'ai jamais été un gros fan du VAR. Aujourd'hui les arbitres de touche ne lèvent même plus leur drapeau, ils attendent, attendent, attendent. Les joueurs ne célèbrent plus car eux aussi sont dans le doute.»

Selon lui, «les erreurs des arbitres sont comme les erreurs des joueurs. Nous avons discuté des erreurs des arbitres pendant une semaine. C'était intéressant. Maintenant, c'est une sorte de technologie. Personne ne sait qui décide».

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

«Une tolérance de 10 à 20 centimètres pour les hors-jeu»

Alors que les polémiques s’enchaînent dans les différents championnats européens notamment sur les situations de hors-jeu qui sont jugées au millimètre près avec le VAR, Ceferin estime que des améliorations sont nécessaires. «Si vous avez un nez un peu trop long, vous êtes en position de hors-jeu ces jours-ci, a regretté le dirigeant slovène. Les lignes sont dessinées par le VAR, c'est un peu subjectif. Donc notre proposition va être, et on (...) Lire la suite sur sport24.com

Biathlon: Fourcade vainqueur, magnifique quadruplé des Français

Bordeaux : le divorce «à l’américaine» se prépare

Handball : tombeuses de l’Allemagne, les Bleues ont la qualification en ligne de mire

Le journal du mercato : Zidane insiste pour Pogba, Cavani vers l'Atlético ?

Inscrivez-vous à la newsletter de Sport24

À lire aussi