Le président de Liverpool exige des excuses du gouvernement français

Des supporters de Liverpool, samedi au Stade de France, pour la finale de Ligue des champions. (Maurice van Steen/Presse Sports)

Dans une lettre à la Ministre des sports Amélie Oudéa-Castera publiée par un quotidien britannique, le président des Reds, Tom Werner, s'insurge contre les accusations faites aux supporters de Liverpool par plusieurs membres du gouvernement français, à la suite des incidents avant la finale de Ligue des champions, samedi dernier.

Tom Werner, le président de Liverpool, a réclamé des excuses au gouvernement français dans une lettre adressée à la Ministre des sports, Amélie Oudéa-Castera, et publiée ce mardi dans le quotidien britannique Liverpool Echo. Il reproche à plusieurs ministres du gouvernement d'Élisabeth Borne d'avoir imputé aux supporters de Liverpool la responsabilité des incidents (bousculades, vols, barrages de stewards forcés, intervention des forces de l'ordre, intrusions dans le stade sans billet, etc.) survenus le soir de la finale de Ligue des champions, disputée samedi dernier au Stade de France et remportée 1-0 par le Real Madrid face aux Reds.

lire aussi

Comment l'organisation au Stade de France a tourné au fiasco pour la finale de la Ligue des champions

La réaction du président de Liverpool est notamment motivée par les déclarations de la Ministre française des sports, Amélie Oudéa-Castera, qui, dans la journée de lundi, avait accusé le club anglais de n'avoir pas su gérer ses supporters, « les laissant dans la nature », contrairement au Real Madrid, qui, selon elle, avait efficacement encadré ses fans.

« Des commentaires irresponsables »

Tom Werner s'est aussi insurgé face à l'accusation faite par les autorités françaises de l'utilisation massive par les supporters de Liverpool de faux billets d'entrée à la finale de C1. Le dirigeant des Reds se déclare totalement incrédule du fait que la Ministre des sports puisse lancer « une série de déclarations non prouvées sur un sujet d'une telle importance ». Il enfonce le clou dans sa charge contre Amélie Oudéa-Castera : « Vos commentaires sont irresponsables, peu professionnels et totalement irrespectueux envers les milliers de fans blessés physiquement et émotionnellement. »

lire aussi

La ministre des Sports commande un rapport sur les incidents au Stade de France

Le président de Liverpool dénonce « une stratégie cherchant à attribuer le blâme aux autres par le biais d'une conférence de presse » et conclu ainsi sa lettre : « Au nom de tous les fans qui ont vécu ce cauchemar, je demande des excuses de votre part, et l'assurance que les autorités françaises et l'UEFA permettront à une enquête indépendante et transparente d'avoir lieu. » Référence au « rapport indépendant sur les événements autour de la finale de C1 », annoncé lundi par l'UEFA.

lire aussi

Quinze personnes toujours en garde à vue après les incidents du Stade de France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles