Présidentielle 2022: Fabien Roussel a déjà ses parrainages

·2 min de lecture
Olivier Coret/SIPA

Info Match. Alors que de nombreux candidats à la présidentielle font la chasse aux parrainages d’élus nécessaires à la validation de leur candidature, le candidat communiste a passé la barre des 500 paraphes.

Sa qualification dans la course à l’Elysée semble désormais acquise. Fabien Roussel a déjà réuni précisément… 501 promesses de parrainages pour l'élection présidentielle . Pour autant, le patron du PCF n’a pas l’intention de lever le pied dans sa quête des précieuses signatures. « J’ai toujours l’angoisse que certains élus oublient d’envoyer leurs parrainages, ou changent d’avis, confie-t-il à Paris Match. Je ne serai tranquille que lorsque le Conseil constitutionnel aura validé ma qualification ».

Prudent pour lui-même, le député du Nord ne se fait en revanche pas de souci pour Jean-Luc Mélenchon. Le candidat de la France insoumise, qui ne peut plus compter sur le soutien automatique des élus communistes, n’a pour l’instant récolté que 391 paraphes. « Il a toujours fait du cinéma sur ce sujet ! Comment croire que quelqu’un qui a fait 19% des voix en 2017 ne puisse pas se qualifier ? », juge Fabien Roussel.

Retrouvez notre sondage de la présidentielle en temps réel

Donné entre 2% et 3% d’intentions de vote

Le leader du PCF est lui donné entre 2% et 3% d’intentions de vote, ce qui est maigre. Mais pas de quoi décourager le camarade Roussel. « J’espère bien bousculer la présidentielle ! Ce sera un succès soit si je gagne, soit si je convaincs suffisamment d’électeurs pour donner du poids à mes idées ». En attendant, sa popularité est à la hausse. Le candidat ch’ti a même réussi à séduire bien malgré lui… la macronie. Comme Bruno Le Maire, qui ne tarit pas d’éloges à son égard : « Il est très sympathique et franc du collier. C’est le communiste tel qu’on les aime. » Le patron de Bercy qui tresse des lauriers à celui qui prétend faire rendre gorge au « pouvoir de l’argent », cette campagne est pleine de surprises.


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles