Présidentielle américaine : en Floride, le vote déterminant des latinos

·1 min de lecture

Jusqu’au mardi 3 novembre, jour de l’élection américaine, Europe 1 vous emmène aux Etats-Unis avec un reportage quotidien. Ce mercredi, rendez-vous sur le campus de l'Université de Caroline du Nord. 

La Floride est un Etat clé de l'élection présidentielle américaine qui se profile le 3 novembre. Et ce, notamment en raison du vote de la communauté latino : première minorité aux Etats-Unis, devant les afro-américains, les hispaniques sont en général moins de 50% à voter. Mais les experts annoncent leur "réveil" cette année, en raison de la dégradation de leur situation économique. "Mettre de la nourriture sur la table est devenu difficile", explique Aniceris, jeune maman dominicaine. A la sortie du supermarché, son caddie est presque vide. Beaucoup des Latinos sont les premiers à subir le chômage depuis le début de pandémie. 

>> A LIRE AUSSI - Présidentielle américaine : en Caroline du Nord, les démocrates misent sur les jeunes

Les latinos occupent en effet beaucoup d'emplois de "petites mains"; précaires ou peu qualifiés. "Je suis cuisinière, et je n'arrive même plus à trouver un job dans un restaurant. On vit beaucoup du tourisme ici à Orlando, avec l'aéroport international et Disneyland, mais là, il n'y a plus rien dans les hôtels ni les restaurants, avec la pandémie. Donc on galère tous", abonde Aniceris. Or perdre son emploi, c'est aussi perdre son assurance santé.  "Aujourd'hui par exemple, je ne pourrais pas aller voir un spécialiste. Il faudrait que je trouve un ...


Lire la suite sur Europe1