Première demi-finale de Daria Kasatkina à Roland-Garros

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Première demi-finale de Daria Kasatkina à Roland-Garros
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En battant (6-4, 7-6 [5]) sa compatriote Veronika Kudermetova (n°29), la Russe Daria Kasatkina (n°20) s'est qualifiée mercredi pour sa première demi-finale de Grand Chelem.

On avait au moins une certitude avant le quart de finale qui opposait Daria Kasatkina (tête de série 20) à Veronika Kudermetova (tête de série 29) : la vainqueure de ce choc 100 % russe rallierait pour la première fois le dernier carré d'un tournoi du Grand Chelem. Battue en quart de finale à Roland-Garros, puis à Wimbledon, il y a quatre ans, Kasatkina a pris le dessus sur sa compatriote 6-4, 7-6 (5) en 2h08. Elle n'a toujours pas cédé un set depuis le début de la quinzaine et affrontera désormais la gagnante du choc entre Iga Swiatek et Jessica Pegula.

lire aussi

Le film du match

Kasatkina a fait prévaloir sa science du jeu

Kasatkina aurait pu s'épargner les affres d'un tie-break mais le stress la submergea alors qu'elle servit pour le match à 6-4, 5-4. Ses services anémiés (à peine plus de 100 km/h) permirent à sa rivale de revenir à hauteur et d'entretenir l'espoir. Mais Kudermetova signa un début de tie-break catastrophique. Quatre fautes directes sur les cinq premiers points sanctionnèrent ses prises de risques parfois démesurées. Menée 6-1, elle écarta pourtant quatre balles de match. Mais la cinquième fut la bonne, Kasatkina glissant en cours d'échange une merveille d'amortie de revers.

Beaucoup plus puissante (38 coups gagnants), Kudermetova s'est sabordée en enquillant... 50 fautes directes. Plus stable, mais aussi plus intelligente tactiquement (notamment en défense), Kasatkina a fait prévaloir sa science du jeu.

lire aussi

Toute l'actu de Roland-Garros

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles