La première de Marcus Thuram, une défense passive, des remplaçants pas au niveau... Ce qu'il faut retenir de la défaite des Bleus contre la Finlande

Vincent Daheron
·1 min de lecture

• Les remplaçants manquent l'occasion

Les matches amicaux représentent l'occasion parfaite de bousculer la hiérarchie pour les habituels remplaçants. Ce mercredi soir, ils n'ont pas véritablement prouvé que leur place était à coup sûr sur le terrain. Hormis Marcus Thuram (voir par ailleurs), les autres remplaçants habituels n'ont pas été au niveau. Steve Mandanda n'a pas eu énormément de travail mais il encaisse tout de même deux buts sur les trois frappes cadrées finlandaises. Si le deuxième but de Valakari semble difficile à sortir, il doit faire mieux en un-contre-un face à Marcus Forss sur le premier but.

Sur le plan offensif, presque intégralement remanié à l'exception d'Olivier Giroud, là encore les remplaçants n'ont pas marqué de points. Si Wissam Ben Yedder a prouvé son intelligence de jeu au début de la rencontre, utile en remise et dans le collectif, il n'a pas été tranchant face au but à l'image de sa frappe contrée en pivot (11e). Surtout, il perd le ballon du deuxième but finlandais (31e). Il en est de même pour Moussa Sissoko, aligné à droite, qui perd lui le ballon au milieu du terrain qui précède l'ouverture du score scandinave (28e). Offensivement, il n'a...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi