Première mondiale pour Matthias Giraud en ski base jump depuis l'Aiguille du Goûter

À 38 ans, Matthias Giraud a réalisé samedi une première mondiale retentissante en ski base jump (skier une face avant de s'envoler dans les airs au-dessus d'une barre rocheuse grâce à une voile de parachute), depuis l'Aiguille du Goûter, dans le massif du Mont-Blanc.

Il collectionne déjà plusieurs records du monde et autres premières mondiales, comme celui du saut le plus haut jamais réalisé en ski base jump (descendre une face en skiant avant de s'envoler dans les airs grâce à une voile de parachute) au Mont-Blanc. En voilà un de plus pour Matthias Giraud, un des meilleurs du monde dans sa discipline : le tout premier ski base jump depuis l'Aiguille du Goûter, toujours dans le massif des Alpes.

Matthias Giraud

« C'est la voie classique vers le sommet du Mont-Blanc et une paroi rocheuse massive chargée d'histoire »

Un projet en préparation depuis cinq ans

Celui qui est surnommé « Super Frenchie », qui vit aux États-Unis une grande partie de l'année mais garde un fort attachement aux Alpes françaises, s'est élancé du Dôme du Goûter ce samedi (4 304 m d'altitude), a skié un sérac de 80 m au-dessus de la face rocheuse de l'aiguille et du Couloir Direct Ouest avant de sauter dans le vide et s'envoler à 4 000 m, volant entre l'aiguille du Goûter et l'aiguille de Bionnassay, puis enfin, d'atterrir en dessous du Refuge du Goûter sur le flanc nord du glacier. Un projet qu'il préparait depuis cinq ans.

« Réaliser plusieurs premières descentes de ski base jump dans le monde et plus particulièrement dans le massif du Mont-Blanc transforme mes rêves d'enfant en réalité, une approche moderne et créative de l'alpinisme, apprécie le Français de 38 ans, qui a grandi à Saint-Gervais, face au Mont-Blanc, le mythique sommet qu'il s'est fait tatouer dans le dos. Ce premier ski base jump sur l'Aiguille du Goûter est un grand moment de fierté pour moi. C'est la voie classique vers le sommet du Mont-Blanc et une paroi rocheuse massive chargée d'histoire. »

lire aussi

Matthias Giraud, le ski base jumper « Super Frenchie » miraculé

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles