Première victoire en F1 pour George Russell au GP du Brésil

George Russell devant Lewis Hamilton sur le circuit d'Interlagos. (Reuters)

Le Britannique George Russell s'est offert la première victoire de sa carrière en F1 en s'imposant dimanche au GP du Brésil devant son coéquipier Lewis Hamilton. C'est aussi la première victoire de Mercedes cette saison.

Ce Grand Prix du Brésil 2022 restera à jamais une étape salvatrice pour Mercedes et historique pour Russell. Parti en pole position après sa victoire dans le sprint de samedi, le Britannique de 24 ans a décroché son premier succès en F1 au volant d'une Mercedes W13 qu'il a su exploiter au maximum. Il a devancé son coéquipier Lewis Hamilton (+1''529) et l'Espagnol Carlos Sainz (+4''051).

lire aussi : Le film de la course

Tout s'est parfaitement déroulé pour Russell, auteur d'un très bon départ, en compagnie de Lewis Hamilton. L'intervention précoce de la Safety car à la suite de l'accident impliquant Magnussen, héros des qualifications de vendredi, et Ricciardo (McLaren), n'a rien changé pour Russell, qui s'est offert le luxe d'imposer son rythme à la relance. Peut-être trop lent pour Hamilton, mis sous pression par les Red Bull.

De nombreux contacts derrière RussellEn virant en tête dans le S de Senna, Russell a pu apercevoir le contact entre son coéquipier et Verstappen dans le rétroviseur avant de s'échapper. Plus de peur que de mal pour le septuple champion du monde britannique, qui a pu conserver sa voiture en piste et jouer les premiers rôles, contrairement au pilote Red Bull, obligé de passer par les stands et repartir en queue de peloton. Tout comme Charles Leclerc, qui a perdu gros dans un contact avec Lando Norris.

Le Monégasque a bataillé durant toute la course pour remonter et décrocher finalement une 4e place qui lui offre de gros points dans sa lutte avec Sergio Perez pour la 2e place au championnat. Arrivé au pied du podium, Leclerc n'a pas pu prendre le meilleur sur Carlos Sainz (3e) mais permet à Ferrari de placer ses deux voitures devant les Red Bull. Dans les derniers tours, Sergio Perez n'a rien pu faire avec ses gommes mediums, voyant les adversaires lui passer devant les uns après les autres... et même Max Verstappen, auteur d'une belle remontée. En terminant à la 7e place, le Mexicain a vu Charles Leclerc revenir à sa hauteur au classement juste avant la dernière étape à Abu Dhabi.

lire aussi : Le classement des pilotes

La bonne opération est à mettre à l'actif de l'écurie Alpine avec la 5e place de Fernando Alonso, pourtant parti de la 17e place sur la grille, et la présence d'Esteban Ocon dans le top 10 (8e). Avec les abandons des deux McLaren de Ricciardo et Norris, l'écurie française creuse à nouveau l'écart sur le rival britannique.

lire aussi : Le classement constructeurs