Premières médailles pour Aline Friess et Benjamin Osberger en Coupe du monde

friess (aline) - (fra) - (F.Faugere/L'Equipe)

Aline Friess a remporté ses deux premières victoires en Coupe du monde, ce samedi à Varna (Bulgarie). Elle s'impose au saut et aux barres asymétriques, où Célia Serber finit 2e. Quant à Benjamin Osberger, il décroche la 1ère place au sol.

Il fallait être originaire de l'Alsace pour briller du côté de Varna ce samedi. En Bulgarie, Aline Friess (18 ans) et Benjamin Osberger (20 ans), respectivement licenciés à Obernai et Munster, alors qu'ils s'entraînent dans les pôles de Saint-Etienne (pour elle) et Antibes (pour lui), ont décroché leur(s) première(s) victoire(s) en Coupe du monde.

Devenue l'atout stabilité des Bleues depuis 2019, Aline Friess n'avait plus disputé de compétition internationale depuis les Jeux Olympiques de Tokyo (6e par équipe). Sur les bords de la Mer Noire, elle s'est adjugé deux médailles d'or, au saut et aux barres asymétriques. « J'étais un peu stressée, c'était ma première finale au saut et je passais en première position », raconte la jeune femme, qui a commencé à travailler sur un second envol en tsukahara vrillé qui devrait se complexifier d'ici aux Jeux de Paris en 2024. « Elle a gagné en maturité et en expérience », relève son entraîneur, Eric Hagard. « C'est intéressant d'être attendue. Il faut savoir gérer ses émotions, après les qualifs d'abord, après ces deux victoires... » Parce que, dimanche, Aline Friess aura encore deux occasions de briller à la poutre et au sol.

Evidemment, il n'est pas question de s'emballer. Cette Coupe du monde est rangée parmi les « challengers », ce qui signifie que la concurrence y est moindre. Mais elle offre l'opportunité de multiplier les concours, d'apprendre à confirmer, voire à gagner. Ce samedi, Célia Serber (18 ans) a ainsi réussi un joli mouvement aux barres, et malgré une sortie un peu courte sur son double salto arrière tendu, elle décroche la 2e place. Quant à Benjamin Osberger, il a débuté par un exercice au sol plutôt maîtrisée et une ultime réception pilée, synonymes de 1ère place. Mais il a ensuite laissé filer celle des arçons (6e), à cause d'une chute juste avant la sortie.

lire aussi

Toute l'actualité de la Gymnastique

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles