Premier League : Arsenal fond sur Chelsea, Leeds est relégable

Eddie Nketiah a inscrit les deux buts de la victoire d'Arsenal contre Leeds. (C. Wilson /Offside)

Arsenal s'est imposé à domicile face à Leeds (2-1) ce dimanche, dans le cadre de la 36e journée de Premier League. Ce résultat permet aux Gunners de revenir à un point de la troisième place, occupée par Chelsea, et plonge les Whites dans la zone relégable.

Arsenal semble décidé à finir la saison en boulet de canon. Ce dimanche après-midi, dans le cadre de la 36e journée de Premier League, les Gunners ont enchaîné un quatrième succès d'affilée, en s'imposant chez eux face à Leeds (2-1). Cette belle série leur permet non seulement de conforter leur quatrième place, qualificative pour la Ligue des champions (avec désormais quatre points d'avance sur Tottenham, qui a décroché le nul à Anfield samedi), mais aussi de fondre sur le troisième, Chelsea, auteur d'un nul face à Wolverhampton (2-2) samedi, qui n'a plus qu'un point d'avance sur les Londoniens.

lire aussi

Le film d'Arsenal - Leeds

La victoire face à Leeds doit beaucoup à une incontestable domination technique et tactique d'Arsenal, notamment avant la pause. Elle s'est traduite par un nombre considérable d'occasions créées (Arsenal a en tout tiré 19 fois au but, contre 3 pour son adversaire). Mais la tâche de l'équipe de Mikel Arteta a été facilitée par deux grosses erreurs individuelles rapidement commises par les Whites.

Le capitaine Ayling lâche les siens

La première par le gardien français Illan Meslier, qui a mal contrôlé un ballon dans ses six mètres, permettant à Eddie Nketiah d'ouvrir le score facilement (1-0, 5e). Puis le latéral droit Luke Ayling, qui vivait ce samedi le 500e match de sa carrière, et qui portait le brassard, a été logiquement expulsé pour un tacle aussi violent qu'inutile sur Martinelli, près d'un poteau de corner (27e).

Entretemps, Arsenal avait doublé la mise par Nketiah, d'une reprise croisée en déséquilibre, après un petit festival de Martinelli sur la gauche (2-0, 10e). Grâce à ce doublé, le jeune attaquant anglais (22 ans) compte désormais quatre réalisations entre quatre rencontres, confirmant au passage qu'il a bien pris la place d'Alexandre Lacazette à la pointe de l'attaque d'Arsenal, ce dernier étant entré en jeu ce dimanche à la 91e minute.

lire aussi

Classement de la Premier League

En seconde période, les Gunners ont confirmé leur domination. Mais ils ont trouvé le moyen de se faire peur, après avoir encaissé un but sur l'unique occasion que s'est créée Leeds de la rencontre, soit un corner dévié de la tête par Junior Firpo et repris au second poteau par Diego Llorente (2-1, 66e). Reste que les Whites, qui ont même réussi à faire douter Arsenal en toute fin de match, auraient dû être plus entreprenants s'ils avaient vraiment souhaité décrocher un point à l'Emirates.

Everton crée la surprise à Leicester

Au final, cette défaite est lourde de conséquence pour Leeds, désormais relégable pour la première fois depuis septembre. Dans le même temps, Everton est parvenu à s'imposer (2-1) à Leicester, grâce notamment à une volée splendide du défenseur ukrainien Vitaliy Mykolenko (0-1, 6e), laissant la 18e place à Leeds. Par ailleurs, West Ham s'est imposé 4-0 à Norwich, déjà relégué.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles