Premier League - Benitez a du pain sur la planche

Pour sa première à la tête des Blues, Rafael Benitez a reçu un accueil glacial à Stamford Bridge et Chelsea n’a pas battu Manchester City (0-0) lors de la 13e journée de Premier League. Manchester United en profite pour reprendre les commandes du Championnat d'Angleterre.

Dimanche, Roberto Di Matteo n’était pas à Stamford Bridge. Mais l’Italien n’a jamais été aussi présent. Viré mercredi matin par Roman Abramovich, l’Italien a été la star d’un Chelsea - Manchester City qui ne restera pas dans les annales (0-0). Et qui, surtout, a confirmé que Rafael Benitez n’était pas le bienvenu chez les Blues. Nommé "manager intérimaire", l’Espagnol devra s’accrocher pour transformer sa mission en job permanent. Il faudra convaincre le public, qui l’a froidement reçu, avec des "Rafa out !" ou des "There only one Di Matteo" scandés ou écrits sur des pancartes. Pour ce faire, l’Espagnol n’aura pas trente-six solutions. Pas la peine de s’excuser pour le passé. Il faut construire un avenir aux Champions d’Europe.

Face aux champions d'Angleterre, Benitez a commencé par réinstaller Fernando Torres à la pointe de l'attaque des Blues. Sans réussite et sans l’accord du public de Stamford Bridge, qui n’a pas oublié l’ancien Red au moment des "hommages" du jour. Loin du compte en première période mais nullement puni par une équipe de Manchester City à peine meilleure, Chelsea a relevé le gant au retour des vestiaires. Si les deux occasions du premier acte avaient été à mettre au profit des Mancuniens, fraichement éliminés en Ligue des Champions (Zabaleta, 35e et Aguero, 42e), la seconde période a été favorable aux Blues, bientôt sortis de la C1. Mais difficile de sortir beaucoup de points positifs d'un demi-match à demi-accompli par Chelsea.

On retiendra bien une occasion de Fernando Torres, qui s'est envolée dans les tribunes de Stamford Bridge (61e). C'est peu mais c'est un début pour les Blues, qui descendent néanmoins du podium, dépassés par West Bromwich Albion, et sont désormais relégués à six longueurs de Manchester United, qui a profité du nul entre les deux formations pour reprendre les commandes du Championnat d'Angleterre.

Lire aussi
FANTASY LFP - Le Fantasy officiel de la Ligue 1 débarque sur Yahoo Sport - Jouez maintenant