Premier League - Chelsea plus fort que City

Emmené par un Hazard des grands soirs, Chelsea s’est logiquement imposé à domicile face à Manchester City, mercredi soir, lors de la 31e journée de Premier League (2-1). Les Blues filent droit vers le titre.

Hazard a guidé les Blues mercredi à Stamford bridge…

 

Le revers face à Crystal Palace (1-2) il y a 4 jours à Stamford bridge était bel et bien un accident de parcours pour Chelsea. Plus fort que les Citizens et emmenés par un Eden Hazard “on fire”, les Blues ont repris leur course effrenée vers le titre mercredi. 14 points séparent désormais les deux équipes. Les Londoniens, qui gardent leur solide matelas de 7 points d’avance sur leur dauphin Tottenham, ont comme à l’aller (3-1) bousculé les Mancuniens. Tout s’est joué en première période.


Survolté, Hazard reprenait du droit un centre en retrait parfait d’Azpilicueta (10e). Légèrement dévié par Kompany (qui n’avait plus été titulaire depuis 4 mois), le ballon terminait sa course au fond des filets de Caballero. Après une énorme erreur de relance de Courtois, Agüero, tel un renard, surgissait pour remettre les compteurs à zéro, en signant son 15e but de la saison (26e). Accroché dans la surface par Fernandinho, Pedro obtenait ensuite un penalty précieux. Celui de la victoire. Transformé en deux temps par Hazard (36e), désormais auteur de 13 réalisations. Rien ne va plus pour City, qui a enchaîné à Londres un 4e match de rang sans succès, toutes compétitions confondues.

Le chiffre : 1
Depuis qu’il est coach, c’est la première fois que Guardiola subit 6 défaites dans une saison. C’est également la première fois que le technicien espagnol perd contre un adversaire à l’aller comme au retour.


Les tops et les flops
Le top de la soirée : Hazard, et de loin. Mention bien pour David Luiz, très solide derrière et pour Pedro, virevoltant devant. Gros flop pour Courtois qui a “offert” l’égalisation à Agüero. Côté Citizens, Kompany a signé un retour malheureux : c’est lui qui dévie le tir d’Hazard sur l’ouverture du score et il touche la barre de la tête en début de seconde période. Sané et De Bruyne ont déçu et Stones a mangé la feuille à la dernière seconde.


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages