Premier League - La dernière tournée du Père Noël anglais

Quatrème journée de championnat en dix jours ce 1er janvier en Angleterre. Manchester United tentera de consolider son avance sur la pelouse de Wigan (16h).

Le leader Manchester United jouera pour le Nouvel An à Wigan mardi, pendant que son dauphin Manchester City accueillera Stoke et qu'Arsenal se rendra à Southampton, Chelsea recevant les Queens Park Rangers mercredi, lors de la 21e journée du championnat d'Angleterre.

LA COURSE POURSUITE CONTINUE. Sept points, c'est l'écart qui existe au matin du Nouvel An entre les champions en titre Manchester City et leur rival honni et leader Manchester United. Avec encore 18 journées à jouer et donc 54 points à prendre, rien n'est fait dans la lutte pour le titre mais pour les Citizens, qui reçoivent Stoke (16h), il serait utile que 2013 commence par une bonne nouvelle. La saison dernière, la défaite de Manchester United à Wigan (1-0) avait précipité la faillite des Red Devils et lancé City vers le conquête du titre après avoir remonté huit points de retard. MU est donc prévenu au moment de revenir au DW Stadium mardi. Mais les joueurs de Sir Alex Ferguson, qui a fêté ses 71 ans le 31 décembre, restent sur sept victoires et un nul lors de leurs huit derniers matches de Premier League. Pour City, les récentes semaines ont été plus compliquées avec deux défaites et un nul lors des six dernières journées. Mais la saison est encore longue et des rebondissements sont à prévoir.

DES GUNNERS LANCÉS. Ce n'est pas tous les jours que l'on inscrit sept buts dans un match de championnat. Et ce n'est pas tous les ans non plus que cela arrive deux fois. Après la destruction de Blackburn en février (7-1), c'est Newcastle samedi dernier qui a subi la foudre d'Arsenal (7-3) et de Théo Walcott, auteur d'un triplé. L'attaquant international anglais, 23 ans, replacé d'ailier à pur avant-centre par Arsène Wenger, explose au poste où il avait toujours demandé à jouer. En pleines négociations contractuelles puisque son bail expire en juin, il ne pouvait pas avoir de meilleurs arguments pour obtenir ce qu'il veut que les buts qu'il empile actuellement. Ironie du calendrier, c'est dans cette forme incroyable qu'il retourne à Southampton (18h30), le club ou il a été formé avant de rejoindre les Gunners à 16 ans. En septembre, les Londoniens en avaient passé six aux Saints (6-1). Ils ont retrouvé toute leur puissance offensive et l'après-midi pourrait être compliquée pour les hôtes, 18e du classement avec quatre victoires seulement cette saison.

LE DERBY DES EXTREMES. Cette saison, ce ne sont pas simplement quelques kilomètres qui séparent Chelsea et les Queens Park Rangers, qui seront adversaires mercredi à 20h45, mais plutôt un gouffre, voire un monde: 28 points et dix victoires de plus pour les Blues, troisièmes, sur des Hoops, bons derniers avec un seul succès de toute la saison. Le seul point commun (hormis leur location) c'est qu'ils ont changé de manager il y a quelques semaines. Là encore, les fortunes ont été bien diverses. L'arrivée d'Harry Redknapp à QPR n'a rien changé puisqu'il a pour l'instant été incapable de corriger les énormes lacunes défensives de son équipe, humiliée par Liverpool (0-3) dimanche et de la faire remonter au classement. Pourtant, il continue d'affirmer que les Rangers se sauveront. En face, Rafael Benitez est en train de gagner le respect des supporters, qui étaient contre lui après sa nomination, notamment après la victoire de son équipe à Everton dimanche (2-1) grâce à un doublé de Lampard. Ce derby paraît donc totalement déséquilibré mais en Premier League, rien n'est jamais totalement acquis.

Lire aussi
FANTASY LFP - Le Fantasy officiel de la Ligue 1 débarque sur Yahoo Sport - Jouez maintenant

Les plus vus