Premier League: deux joueurs "seulement" avertis après d'énormes tacles, Petit s'insurge

Cette 21e journée de Premier League n'a pas manqué de spectacle. Dans certaines rencontres, elle n'a pas manqué non plus d'agressivité, parfois à outrance. Ce fut notamment le cas entre West Ham et Bournemouth (4-0). Expulsé, dans un premier temps, après un énorme tacle sur Ryan Fraser, resté longtemps au sol, le défenseur anglais de West Ham Aaron Cresswell (30 ans) a finalement vu sa sanction être transformée en un "simple" avertissement par l'arbitre, avec l'aide du VAR (76e).

"Il aurait fallu quoi? Qu'il lui pète la jambe?"

Une décision au sujet de laquelle s'est insurgé Emmanuel Petit, sur le plateau de Multi Zone sur RMC Sport 1: "Pour moi, il y a rouge. Parce qu'il aurait fallu quoi? Qu'il lui pète la jambe derrière, avec sa façon dont il l'a taclé? J'ai du mal à comprendre, des fois, certaines décisions arbitrales. Surtout quand ça concerne l'intégrité d'un joueur."

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Dix minutes plus tard, à Manchester City, c'est Dominic Calvert-Lewin qui a écopé d'un carton jaune. Pourtant, son tacle les deux pieds décollés sur Fernandinho méritait certainement davantage (86e). C'est encore une fois l'avis d'Emmanuel Petit, qui s'est montré ironique: "Tant qu'il n'y a pas la jambe pétée, c'est un jaune. La jambe n'est pas cassée, c'est un jaune. Faut checker la VAR! Il lui a mis un jaune, on est d'accord? Non mais sérieux?"

Le membre de la Dream Team RMC s'en est ensuite pris à la compétence des arbitres: "Est-ce qu'ils (les arbitres du...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi