Premier League: "Dieux du football, laissez grandir Tottenham!" demande Philippe Auclair

Observateur avisé de la Premier League, chroniqueur pour SFR Sport et pilier de l'After Foot, Philippe Auclair revient pour RMC Sport sur Tottenham, toujours à la lutte pour le titre en Premier League.

Ce ne sont pas nécessairement les défaites ou les coups du sort qu’un amoureux du football regrette le plus. Ce peut être également les promesses auxquelles on n’a même pas donné la chance d’être tenues. Je songe immédiatement à ce qui aurait pu advenir de l’Ajax sacré champion d’Europe en 1995, en ce qui me concerne. Ç’aurait pu devenir une équipe aussi dominatrice que celle de Cruyff l’avait été vingt-cinq ans plus tôt, un géant, une légende; ce ne fut qu’une comète.

>> A lire aussi: Tottenham cartonne et reste à l'affût

Voilà à quoi elle ressemblait quand elle entra sur la pelouse du Ernst Happel Stadion de Vienne, le soir du 24 mai 1995. Van der Sar; Reiziger, Blind, F. de Boer; Rijkaard, Seedorf, Davids, Litmanen (j’en ai des frissons, rien qu’à donner le détail de ce milieu de terrain); Finidi George, R. de Boer, Overmars…plus Kanu et Kluivert sur le banc de touche. Milan, le Milan de Capello, avec tous ses noms ronflants, Panucci, Maldini, Boban, Desailly, Baresi, Costacurta, etc, etc, s’inclina en finale comme il s’était déjà incliné deux fois en phase de poule contre le même adversaire, 2-0 en Italie comme aux Pays-Bas. Les Néerlandais avaient aussi fait exploser le Bayern de Trapattoni 5-2 en demi-finale. Pas vraiment un champion d’Europe au rabais que cet Ajax-là…

Je vécus cette vampirisation de l’Ajax comme un sacrilège

Cette...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages