Premier League : Ilkay Gündogan et l'habit du buteur

Andréa La Perna
·1 min de lecture

Neuf buts, voilà le total compilé par Ilkay Gündogan depuis le 15 décembre dernier. Le milieu turc, habituellement connu pour ses qualités de régulateur dans l'entrejeu et sa propension à se blesser, s'est métamorphosé depuis qu'il a marqué contre West Bromwich. Depuis ce jour, il a marqué au moins trois buts de plus que tout autre joueur de Premier League. Les deux derniers ont été marqués ce dimanche et se sont même révélés cruciaux dans la victoire de Manchester City contre le champion en titre Liverpool ce dimanche (4-1).

Un sens du but inattendu

Le tout alors qu'il avait manqué d'ouvrir le score sur penalty à la 36e minute, envoyant le ballon au-dessus du but d'Alisson. Gündogan a rapidement digéré son échec et est revenu gonflé à bloc après une première période décevante. Opportuniste, il a ouvert le score à la 48e minute, se jetant après une frappe de Phil Foden déviée par le portier adverse.

Sur le but du 2-1, le Turc est encore en très bonne position quand le même Foden profite d'une erreur de relance d'Alisson pour centrer vers lui. Par deux fois, c'est lui qui a donné l'avantage aux Citizens, avec un sens du but inhabituel...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi