Premier League - On a perdu Nasri

Sami Nasri traverse la saison avec Manchester City tel un fantôme. Le Français commence même à perdre du crédit auprès de Roberto Mancini. Le derby face à United le remettra-t-il dans la lumière ?

Quelqu’un  a-t-il des nouvelles de Samir Nasri? On n'entend plus vraiment parler de l'international français de Manchester City ces dernières semaines. Lui-même n’a plus fait de grandes déclarations depuis sa sortie sur Twitter l’été dernier, pour clamer son amour de l’Equipe de France. En fait, ce sont les autres qui parlent pour lui. Nicolas Anelka le mois dernier dans Téléfoot, pour dire qu’il comprenait le geste du Marseillais à l’Euro. Et surtout son entraîneur, Roberto Mancini, il y a dix jours, pour rappeler à quel point il attendait plus de son joueur. En clair, qu’il justifie enfin le prix de son transfert : 28 millions d’euros environ dont s’étaient acquittés les Citizens à l’été 2011.

Il faut dire que la saison du milieu de terrain est loin d’être flamboyante. Un seul but marqué en Premier League  au mois d’août face à Southampton à l’occasion de la première journée, un autre en octobre en Ligue des champions à Amsterdam… et rien d’autre. Si, deux passes décisives. Pour un joueur de son calibre, c’est maigre. Encore plus que l’an dernier (5 buts, 9 passes). "Il a fait quelques bons matches pour nous mais il peut mieux faire, confirme Mancini. Parce qu’il a tout. On parle d’un top, top player. S’il le veut, il peut changer le cours de n’importe quel match. Comme Touré ou Silva. Ils sont capables de faire ça."

Un statut de titulaire en danger

Les occasions n’ont pourtant pas manqué pour le Français. David Silva a été absent pendant près d’un mois entre octobre et novembre. Mais Nasri n’en a pas profité pour sortir la tête de l’eau et se rendre indispensable. "Nasri a besoin de se sentir bien mentalement et physiquement pour être au top et ce n’est pas le cas en ce moment", confiait dans Le Parisien ce samedi, un proche du club mancunien. Depuis le retour de l’Espagnol, Mancini lui lance des messages. A Chelsea (25 novembre), Nasri était remplaçant (0-0) et à Wigan une semaine plus tard (0-2), il n’était même pas sur la feuille de match. Et pas blessé.

Nasri digère-t-il encore son été difficile avec les Bleus ? Oui, à en croire cette même source proche des Citizens. "Au club, on fait le lien entre ses problèmes avec l’équipe de France, où il n’a plus été sélectionné depuis l’Euro, et ses mauvaises performances actuelles". Si c’est le cas, la situation risque de durer car Didier Deschamps ne l’a toujours pas appelé, alors qu’il n’est plus suspendu. A 25 ans, quelque part à mi-carrière, Nasri n’a pas vraiment le temps de tergiverser. Surtout à City où la concurrence est rude et le sera toujours. S’imposer ou partir. Le problème, c’est que son nom n’apparait pas non plus à la rubrique des transferts.

Lire aussi
FANTASY LFP - Le Fantasy officiel de la Ligue 1 débarque sur Yahoo Sport - Jouez maintenant

Les plus vus