"La Premier League serait une excellente destination pour James Rodriguez"

Goal.com

Ivan Cordoba estime que James Rodriguez serait bien inspiré de quitter l'Espagne pour l'Angleterre. L'ex-défenseur colombien pense qu'il est nécessaire pour son compatriote de tourner la page madrilène et ouvrir un nouveau chapitre dans sa carrière.

Le meneur de jeu de 28 ans est retourné à Santiago Bernabeu au cours de l'été 2019 après avoir bouclé un prêt de deux ans au Bayern Munich. Ses qualités de footballeur n'ont jamais été mises en doute, mais Zinedine Zidane n'a offert à l'ex-Monégasque que 13 apparitions durant la campagne en cours. Cela ne suffit pas pour un joueur de cette stature et  Cordoba pense que le moment est venu de rompre les liens avec le cador espagnol.

James Rodriguez conseillé par une légende colombienne

James a suscité l'intérêt de Manchester United et d'Arsenal lors des précédents mercatos, tandis que Carlo Ancelotti serait ravi de retrouver à Everton avec un joueur avec qui il a travaillé par le passé. Cordoba pense que le football anglais conviendrait parfaitement à son compatriote, déclarant au quotidien britannique The Daily Mail: "James Rodriguez est le meilleur joueur pour nous, les Colombiens. Cela dépend de lui ; il a tout ce dont il a besoin pour bien faire. J'aimerais que James aille en Angleterre car il y a tellement d'options intéressantes pour lui. James fait déjà partie de l'une des meilleures équipes du Real Madrid, mais la Premier League serait une excellente destination."

Tout en conseillant la PL au meilleur buteur du Mondial 2014, l'ex-capitaine des Cafétéros nourrir l'espoir de voir James évoluer un jour sous le maillot de l'Inter : "Ceux qui l'achèteront feront un excellent choix. Égoïstement, j'espère le voir en Italie, dans mon Inter. J'espère qu'un jour il pourra me remplacer en tant que footballeur colombien au San Siro". Pour rappel, Cordoba a joué chez les Nerazzurri pendant 13 saisons, disputant un total de 455 rencontres.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi