La Premier League s'unit pour durcir les mesures en cas de mauvais comportements des fans

Toute utilisation d'un fumigène en Premier League sera désormais punie d'un an d'interdiction de club. (A. Réau/L'Équipe)

Les clubs de Premier League se sont mis d'accord pour durcir les peines en cas de mauvais comportements. Une durée minimale d'un an d'interdiction de club sera requise en cas d'envahissement du terrain ou de possession de fumigène.

Les mesures se durcissent dans le Championnat anglais. Les supporters des équipes de Premier League qui prendront part à des comportements antisociaux dans les stades recevront désormais des interdictions automatiques de club d'une durée minimale d'un an, a annoncé mercredi la Ligue, après avoir accepté à l'unanimité cette décision.

Plusieurs incidents avaient été observés l'année dernière, notamment en fin de saison, au moment où les fans célébraient le titre, le maintien ou la montée en division supérieure. L'un d'entre eux avait notamment impliqué le manager de Crystal Palace, Patrick Vieira, qui avait frappé un supporter d'Everton après un envahissement du terrain. Les bombes fumigènes et pyrotechniques, relativement rares en Angleterre il y a quelques années, avaient elles aussi vu leur utilisation devenir plus régulière.

lire aussi

Flambée des incidents et des arrestations dans le football anglais

Les Ligues s'unissent pour durcir les règles

« Les supporters surpris en train de porter ou d'activer des engins pyrotechniques ou fumigènes, ou d'entrer sur le terrain sans autorisation, recevront une interdiction automatique du club d'une durée minimale d'un an », a déclaré la ligue dans un communiqué. « Ces interdictions pourraient également être étendues aux parents ou tuteurs accompagnant les enfants qui participent à de telles activités. Cette politique entre en vigueur immédiatement et l'interdiction s'applique aux matches à domicile et à l'extérieur. »

En juillet, la Premier League et la Ligue anglaise de football avaient déclaré que des sanctions sévères seraient mises en place pour les envahissements de terrain, l'utilisation de bombes fumigènes et de pièces pyrotechniques à partir de la saison 2022-2023. Les ligues et la Fédération anglaise (FA) avaient alors déclaré que « tous les contrevenants identifiés seront signalés par les clubs à la police et des poursuites pourraient entraîner un casier judiciaire permanent, ce qui pourrait affecter leur emploi et leur éducation, voire entraîner une peine de prison ».