Premier League: le syndicat des joueurs anglais refuse la baisse des salaires

RMC Sport

Interrogé par la presse britannique, Gordon Taylor, président de la Professional Footballers’ Association (PFA), a déclaré être opposé à une baisse voire à un report imposé des salaires.

Le dirigeant du plus vieux syndicat des joueurs, créé en 1904 et réunissant 4.000 footballeurs professionnels en Angleterre et au pays de Galles, a réagi à la pression qu’exercerait un certain nombre de clubs professionnels, en Premier League notamment, outre-Manche, cherchant à profiter de la crise pour faire baisser drastiquement les rémunérations.

Non à l'obligation, oui à la négociation

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Selon lui, même si les équipes vont perdre de l'argent durant l’épisode pandémique, "le syndicat doit d’abord vérifier et s’assurer des difficultés financières certaines de l’employeur avant de pouvoir décider d’une baisse ou d’un report".

Il freine ainsi les demandes répétées d’une harmonisation nationale voire européenne au niveau des salaires et des rémunérations, faisant référence aux commissions d’étude organisées au sein de la FIFA en compagnie des représentants syndicaux, notamment la Fifpro.

Récemment, le New York Times avait révélé que l’instance internationale réfléchirait à la solution du report voire de la baisse généralisée des salaires afin de soutenir les clubs face à la chute drastique de leurs revenus. Solution proposée sans distinction, ni vérification des comptes, elle serait appliquée à l’ensemble...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi