Premier tour des régionales : a-t-on plus voté à droite ou à gauche ?

·1 min de lecture
Au total, 39,9 % des électeurs qui ont voté dimanche ont donné leur voix à une liste du centre ou de droite, contre 37,8 % à une liste de gauche ou d'extrême gauche, 20 % à une liste d'extrême droite, et 2,3 % à une autre liste.
Au total, 39,9 % des électeurs qui ont voté dimanche ont donné leur voix à une liste du centre ou de droite, contre 37,8 % à une liste de gauche ou d'extrême gauche, 20 % à une liste d'extrême droite, et 2,3 % à une autre liste.

11 listes en Île-de-France, 13 en Bretagne, 14 en Martinique. Pour ce premier tour des régionales, dimanche 20 juin, les candidats s'étaient présentés en ordre dispersé : la gauche n'avait su s'unir que dans les Hauts-de-France, le centre et la droite qu'en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Difficile, alors, de connaître les véritables tendances du vote des (rares) Français qui sont allés voter dimanche dernier.

Ce dimanche, la droite et le centre sont arrivés en tête dans huit régions : six régions de France métropolitaine ainsi que la Guadeloupe et la Réunion. La gauche, quant à elle, est arrivée en tête dans six régions : cinq régions de France métropolitaine, ainsi que la Martinique. En revanche, si l'on additionne les résultats des listes affichant des tendances politiques proches, la gauche et la droite triomphent chacune dans sept régions, et deux régions reviennent aux régionalistes. Au total, 39,9 % des électeurs qui ont voté dimanche ont donné leur voix à une liste du centre ou de droite, contre 37,8 % à une liste de gauche ou d'extrême gauche, 20 % à une liste d'extrême droite, et 2,3 % à une autre liste.

À LIRE AUSSICarte interactive : découvrez les résultats des régionales dans votre ville

La synthèse des listes réussit mieux à la gauche. La Guyane, où la liste régionaliste de Rodolphe Alexandre est arrivée en tête, a en fait voté à 51 % pour des listes de gauche ou d'extrême gauche. La Réunion, où une liste d'union du centre et de la droite s'est [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles