Prends garde, Prince Harry, il y a Zabarnyi !

·1 min de lecture

Ne lui parlez pas d'hubris, cette notion de démesure théorisée dans la Grèce antique et souvent si propre à l'homme lorsqu'il accède rapidement à un statut inattendu ou au succès. À peine majeur, Ilya Zabarnyi a vécu la saison des grandes premières et si, comme le stipule son hymne, "elle n'est pas encore morte", l'Ukraine le doit aussi pas mal à son jeune défenseur central d'1,89 mètre, premier protecteur de Heorhiy Bushchan. En neuf petits mois, le voilà passé sans accroc des U21 du Dynamo Kiev à un quart de finale d'Euro avec la Zbirna d'Andriy Shevchenko. Sa prochaine mission ? Rendre aphone Harry Kane.

Plus vite que la musique


Si la précocité semble être…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com