Prends garde, Prince Harry, il y a Zabarnyi !

·1 min de lecture

Ne lui parlez pas d'hubris, cette notion de démesure théorisée dans la Grèce antique et souvent si propre à l'homme lorsqu'il accède rapidement à un statut inattendu ou au succès. À peine majeur, Ilya Zabarnyi a vécu la saison des grandes premières et si, comme le stipule son hymne, "elle n'est pas encore morte", l'Ukraine le doit aussi pas mal à son jeune défenseur central d'1,89 mètre, premier protecteur de Heorhiy Bushchan. En neuf petits mois, le voilà passé sans accroc des U21 du Dynamo Kiev à un quart de finale d'Euro avec la Zbirna d'Andriy Shevchenko. Sa prochaine mission ? Rendre aphone Harry Kane.

Plus vite que la musique


Si la précocité semble être…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles