Previews NBA 2019/2020 - Les Bulls à la relance ?

NBA - Yahoo Sport continue son tour d’horizon des 30 franchises de la Ligue. Au programme pour chacune d’entre elles : résumé des épisodes précédents, état des lieux des forces en présence et projections sur l’exercice à venir. Gros plan aujourd’hui sur les Chicago Bulls, déterminé à rebondir après une année décevante, avec quelques arguments intéressants à faire valoir.

Zach LaVine peut-il être le franchise player espéré par les Bulls ?
Zach LaVine peut-il être le franchise player espéré par les Bulls ?

En phase de reconstruction depuis le départ de Jimmy Butler à l’été 2017, les Bulls n’ont pas exactement progressé dans la bonne direction l’an passé, signant un piteux bilan de 22 victoires pour 60 défaites (13e à l’Est), leur plus mauvais en saison régulière depuis la déprimante ère post-Michael Jordan au tournant des années 2000. Sur la sellette depuis un bon moment, le coach Fred Hoiberg en a rapidement fait les frais (licencié en décembre après 24 matchs, dont seulement 5 victoires), entérinant l’échec de son mandat entamé en 2015 (une seule participation aux playoffs en 2017, pour une élimination au premier tour).

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Son successeur (et ancien assistant) Jim Boylen n’a pas fait beaucoup mieux, malgré le retour de blessure du prometteur intérieur finlandais Lauri Markkanen, mais les dirigeants de la franchise de l’Illinois ont tout de même choisi de le conserver pour la saison à venir pour garder une forme de continuité. L’effectif des Bulls a en effet été beaucoup remodelé et rajeuni ces derniers mois, mais n’est pas dénué de talent, notamment grâce à quelques récents choix de Draft inspirés (Markkanen, Wendell Carter Jr).

Le pari Satoransky

Logiquement, le recrutement estival a fait la part belle à l’expérience avec l’arrivée du très fiable ailier fort Thaddeus Young, 31 ans et douze saisons en NBA dont trois solides dernières chez les Indiana Pacers. L’autre arrivée majeure concerne le poste de meneur, où un titulaire potentiel était recherché pour suppléer le jeune Kris Dunn, dont la progression a été freinée par des blessures. Le choix de Gar Forman s’est porté sur Tomas Satoransky, ancienne star du Barça qui n’a cessé de progresser avec les Washington Wizards depuis son arrivée en NBA en 2016.

Le Tchèque, qui sera notamment secondé par l’intriguant rookie Coby White, a-t-il l’étoffe d’un meneur titulaire en NBA, comme il l’a laissé entrevoir ces derniers mois à Washington après la blessure de John Wall ? De la réponse à cette question, comme de l’apport de Zach LaVine, franchise player espéré qui n’a pas encore pu donner sa pleine mesure en raison de blessures, dépendra la réussite des Bulls, qui visent cette saison un retour en playoffs.

Roster : Zach LaVine, Lauri Markkanen, Antonio Blakeney, Ryan Arcidiacono, Wendell Carter Jr, Kris Dunn, Cristiano Felicio, Shaquille Harrison, Chandler Hutchinson, Luke Kornet, Otto Porter Jr, Tomas Satoransky, Coby White, Thaddeus Young, Denzel Valentine, Brandon Sampson, Adam Mokoka, Daniel Gafford

Head Coach : Jim Boylen

General Manager : Gar Forman

Le cinq majeur probable :

Le cinq majeur potentiel des Bulls en 2019/20
Le cinq majeur potentiel des Bulls en 2019/20

Forces : secteur intérieur talentueux et équilibré, qualités athlétiques, options variées à la mène

Faiblesses : inexpérience globale du roster, manque de shooteurs extérieurs, fragilité physique de certains joueurs (LaVine, Dunn…)

Le pronostic de la rédaction : 11e de la conférence Est


Les autres previews :

New York Knicks

Phoenix Suns

Memphis Grizzlies

Cleveland Cavaliers

Oklahoma City Thunder

Utah Jazz

Brooklyn Nets

Los Angeles Lakers

Boston Celtics

À lire aussi