Le prince Harry débranché par Elizabeth II : cette décision radicale de la reine

·1 min de lecture

Du petit-fils préféré de la reine, il devient le petit-fils déchu. En choisissant de se mettre en retrait de la famille royale britannique avec sa femme Meghan Markle, le prince Harry se doutait-il de toutes les conséquences qu'une telle décision allait engendrer ? Comme le rapportent nos confrères de The Mirror, il n'assistera pas à la cérémonie du souvenir le mois prochain, un évènement qui se déroule avant les célébrations du 11 novembre. N'étant plus un membre actif de la famille royale, le prince Harry, n'est pas attendu à l'évènement. Un énième coup dur pour le petit-fils de la reine Elizabeth II. Celui qui a suivi une formation à la Royal Military Academy de Sandhurst, puis servi son pays en Afghanistan est donc prié de rester chez lui, aux Etats-Unis.

Cette année, le prince Charles, la princesse Anne et le prince William déposeront comme il est de coutume aux côtés d'anciens combattants des couronnes de coquelicots. Le prince Harry devra se contenter de vivre la cérémonie depuis son poste de télévision. Suite fâcheuse du Megxit, le duc de Sussex a été contraint d'abandonner ses titres militaires et notamment celui de capitaine général des Royal Marines. Un crève-coeur pour le jeune homme qui avait trouvé l'apaisement au sein de l'armée, et tant apprécié son esprit de camaraderie et sa simplicité loin des échanges sans chaleur des palais. Des titres pour l'heure suspendus et non encore retirés. En mars prochain, une décision devrait être prise à ce sujet. La princesse Anne (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Le saviez-vous ? Laurent Voulzy a été en couple avec Véronique Jannot
Le saviez-vous ? Emmanuel Macron a donné des cours au fils d’un célèbre écrivain
La maîtresse du roi de Thaïlande assure sa première mission royale en solo
Remplacement de Jean-Pierre Pernaut : cet “accident industriel” qui hante encore TF1
VIDEO - Laurent Delahousse gêné : il n’a pas osé parler du bébé de Laura Smet